SÉNONIEN


SÉNONIEN
SÉNONIEN

SÉNONIEN

Terme désignant la partie terminale du Crétacé supérieur. A. d’Orbigny définit en 1842 comme sénoniens les terrains géologiques de la craie blanche qu’il estime bien représentés dans la région de Sens. Il complète en 1850 la définition de cet étage en donnant sa faune caractéristique; il inclut ainsi sous ce terme les couches distinguées par A. Dumont (1849) et désignées par le terme de Maestrichtien (aujourd’hui Maastrichtien).

Cet étage a été longuement discuté. En France, il a été défini de plusieurs manières:

Dans le sens de D’Orbigny, sens admis aujourd’hui, il comporte l’ensemble des couches comprises entre le Turonien et le Danien. L’étage débute alors par la craie de Villedieu ou par des terrains du même âge et se termine par la craie de Maastricht.

Dans le sens de E. Hébert (1875), les couches de Maastricht appartiennent au Danien et non au Sénonien.

Dans le sens de E. Haug (1911), le Sénonien est enrichi des couches du Danien d’E. Desor.

La subdivision du Sénonien en Coniacien, Santonien, Campanien et Dordonien (terme qui sera ultérieurement abandonné au profit du Maestrichtien) établie par H. Coquand en 1857 se fonde sur une faune d’ammonites et de rudistes très fournie. Largement employée en Europe et en Afrique du Nord, cette subdivision est difficilement applicable dans les régions à faciès crayeux comme le Bassin parisien, où l’on continue à employer une stratigraphie fondée sur les faunes d’échinides.

Bien que D’Orbigny n’ait pas décrit son étage sur une coupe particulière, on peut considérer que la craie blanche du Bassin parisien, les calcaires et grès à rudistes des Charentes, de Provence et de la basse vallée du Rhône sont de bons représentants des différents faciès, et on peut également citer comme typiques du Sénonien les stratotypes des quatre étages mentionnés précédemment.

Le Sénonien occupe en France de larges étendues faisant suite au Turonien et au Cénomanien: il peut présenter des faciès très différents, passant d’un faciès néritique, comme le Sénonien à rudistes de basse Provence, à un faciès saumâtre et ligniteux (Valdonnien) puis lacustre (Fuvélien, Bégudien) et enfin franchement continental détritique. Dans les chaînes subalpines, le Sénonien supérieur se présente en lauzes et calcaires à silex, attribués en majeure partie au Campanien. Dans le Bassin parisien, comme nous l’avons déjà dit, le faciès est essentiellement crayeux, à échinides, et s’étend jusqu’en Picardie et en Artois. Ici, le Sénonien inférieur contient des micrasters, le Sénonien supérieur des bélemnites. En Normandie, on observe toujours le même faciès, mais le Sénonien supérieur a disparu. Sur le seuil du Poitou, il est pratiquement absent, pour devenir de plus en plus détritique en Touraine, en Anjou. On peut même avoir un faciès gréseux.

En Belgique, le terme recouvre un faciès identique à celui du nord de la France, c’est-à-dire qu’il est constitué de craie à silex, tout comme en Angleterre, où l’on y distingue les mêmes zones paléontologiques qu’en France, fondées sur les échinides. On connaît le Sénonien jusqu’en Irlande et en Écosse.

Dans le nord de l’Europe, le vrai faciès à craie blanche à silex n’est rencontré qu’en Poméranie, au Danemark et dans les îles du sud de la mer Baltique. Dans les régions de Westphalie et du Hanovre, on observe des faciès quelque peu différents. Aux Pays-Bas, le Sénonien n’est guère représenté.

sénonien nom masculin (de Sens, nom propre) Super-étage du système crétacé comprenant le coniacien, le santonien et le campanien.

sénonien, ienne [sənɔnjɛ̃, jɛn] adj. et n. m.
ÉTYM. 1843; de Senones, n. lat. pour Sens.
Didact. (géol.). Se dit de l'étage du crétacé supérieur (néocrétacé), situé entre le turonien et le danien.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sénonien — Période Séries Étage Âge (Ma) Paleogene Paleocene Danien Plus jeune Crétacé Su …   Wikipédia en Français

  • sénonien — (sé no niin) adj. m. Terme de géologie. Terrain sénonien, vaste banc de craie qui occupe une partie du Sénonais et d autres contrées de la Champagne …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CRÉTACÉ — Le nom «Crétacé», du latin creta , la craie, a été donné par Jean Baptiste d’Omalius d’Halloy (1822) à l’ensemble lithologique qui, dans le bassin de Paris, comprend toute la série du Valanginien continental à la craie blanche sénonienne. Les… …   Encyclopédie Universelle

  • Saint-martin-du-tertre (yonne) — Pour les articles homonymes, voir Saint Martin. Saint Martin du Tertre Administration Pays France Région Bourgogne …   Wikipédia en Français

  • Géologie de la Charente-Maritime — La Charente Maritime appartient à la partie septentrionale du Bassin d’Aquitaine avec lequel elle partage les mêmes assises géologiques[1], ces dernières influant considérablement sur la géomorphologie du département, c’est à dire aussi bien sur… …   Wikipédia en Français

  • AFRIQUE - Géologie — Du point de vue géologique, on désigne sous le terme de bouclier africain ou, simplement, d’Afrique l’ensemble formé par le continent africain, la péninsule arabique et l’île de Madagascar. En effet, ces deux derniers éléments n’ont été séparés… …   Encyclopédie Universelle

  • FRANCE - Géologie — L’Europe centrale et occidentale contraste avec la plupart des autres masses continentales par le compartimentage de son relief et du tracé de son littoral, compartimentage qui traduit celui de sa structure géologique et explique sans doute… …   Encyclopédie Universelle

  • ATURIEN — ATURIE Défini par Munier Chalmas et de Lapparent en 1893. En fait, les auteurs ont distingué dans l’ancien Sénonien de d’Orbigny deux ensembles faunistiques de céphalopodes et ont donné aux terrains contenant la faune à Pachydiscus et Baculites… …   Encyclopédie Universelle

  • SECONDAIRE (ÈRE) — L’ère secondaire, ou Mésozoïque, a duré environ 185 millions d’années. Elle débute vers 漣 250 Ma (face=F0019 梁 5 Ma), après les dernières pulsations de l’orogenèse hercynienne (ou varisque). Une discordance majeure sépare le Permien du Secondaire …   Encyclopédie Universelle

  • senonian — SENONIÁN, Ă, senonieni, e, s.n., adj. 1. s.n. Etaj al cretacicului superior, caracterizat prin faună de amoniţi, echinide, lamelibranhiate, gasteropode, corali etc. 2. adj. Care se referă la formaţiile sau la vârsta senonianului (1). [pr.: ni an] …   Dicționar Român


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.